28 °C
 
CARNAVAL 2019 Saint-Martin

2 mois de prison pour avoir frappé sa fille avec une ceinture et un câble de téléphone

21 février 2019 à 16h36 - Grégory Rohard
Bien qu’outre-Atlantique le gouvernement ait sifflé la fin de la fessée en guise de châtiment corporel, certaines habitudes ont la peau dure. Celle de A.B, 13 ans, est en revanche marquée des corrections infligées par sa mère. «Je me demande parfois si nous ne sommes pas restés au 17ème siècle de ce côté de l’Atlantique» s’interrogeait hier le tribunal.

à la uneAffaire école Frenet : jusqu'à 50 000 euros d'amende pour la famille Héritier

21 février 2019 à 11h14 - Agathe Mathieu
Les dirigeants de l’établissement Frenet à Concordia, tous membres de la même famille, étaient jugés le 22 novembre dernier pour ouverture irrégulière d'établissement scolaire, abus de confiance, escroquerie, blanchiment, faux et usage de faux, travail dissimulé et recel. Le délibéré de l’affaire a été donné hier par le tribunal de Marigot. Le parquet avait requis des peines de prison, les prévenus ont finalement écopé d’importantes amendes et d’interdictions d’exercer.

La justice bientôt réformée au niveau national

19 février 2019 à 17h35 - Agathe Mathieu
Le 14 janvier dernier, les avocats de l’ensemble des barreaux manifestaient à Marigot et dans toute la France pour montrer leur désaccord concernant le projet de réforme de la justice. Un projet qui a définitivement été adopté par le Parlement dans la nuit de lundi à mardi, 31 voix contre 11 avec les seuls suffrages des élus LREM et MoDem. Considérée comme «ample et ambitieuse» par la ministre de la Justice Nicole Belloubet, cette réforme divise pourtant les professionnels de la justice. L’Union syndicale des magistrats (USM) estime que ce projet de loi entraînera un éloignement et un affaiblissement de la place du juge «au détriment des citoyens». L'adoption du projet de loi organique, un texte technique qui lui est associé et qui nécessite une majorité absolue des suffrages, doit se faire aujourd’hui dans les salons de l'Assemblée, selon l’AFP.

Un garagiste devant la justice pour recel, abus de confiance et escroquerie

25 janvier 2019 à 17h15 - Karim Rosaz
Un garage et 10 véhicules ont tenu en haleine le tribunal correctionnel durant une journée entière. L’affaire examinée pendant près de 9 heures devait déterminer l’implication du garagiste et d’un expert automobile pour des faits de recel, de faux constats d’accident, d’usurpation de plaques d’immatriculation, d’abus de confiance et d’escroquerie à l’assurance. Les avocats des deux principaux prévenus ont longuement contesté tous les chefs d’inculpation et ont réclamé la relaxe.

vendredi 22 février 2019

TÉLÉCHARGER >
Petites Annonces Adecco
1€= 1,1346$   1$= 0,8813€
Cotation Euro / Dollar le 21/02/2019 à 23:01

pharmacie de garde

Nous rappelons que la garde commence le samedi à 20h (sauf Samedis fériés) et se termine le Samedi suivant à 08h.


médecin de garde

dernière vidéo

Le Carnaval de Saint-Martin du 17 février au 6 mars 2019 Festivités Carnavalesques de Saint-Martin en partenariat avec le Pélican

    bateaux de croisière

    Aucun bateau aujourd'hui