28 °C
 

sante
La naturopathie, un retour aux sources

Par Karim Rosaz      12 janvier 2021 à 16h08
La naturopathie semble connaître un vent de sympathie auprès de la population. Un retour aux sources, loin des doctrines médicamenteuses, pour se soigner autrement, plus naturellement. Aurore Gineste, naturopathe, Maître reiki et coach de vie nous a accordé un entretien pour expliquer ses grands principes et les effets positifs de ces trois approches sur la personne.
Le Pélican :
Comment et pourquoi se dirige-t-on vers la naturopathie ?
Aurore Gineste :
On se dirige vers la naturopathie quand on a un peu fait le tour de la médecine traditionnelle ou quand on est dans une prise de conscience de vouloir se soigner de façon naturelle.

Expliquez-nous la naturopathie. Comment procédez-vous ?
On travaille avec toutes les plantes que l’on utilisait déjà dans l’antiquité pour soigner. C’est une médecine qui est très ancienne, qui est la 3ième médecine reconnue au monde par l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé. En pharmacie aussi, on utilise les plantes. Après, ce sont des composés que l’on traite chimiquement. Mais nous, naturopathes, on utilise les plantes à l’état brut.

C’est en quelque sorte le principe des remèdes de grand-mère ?
Le remède de grand-mère est une médecine tout à fait honorable. On repart sur la tradition, sur de la médecine ancestrale avec des remèdes que l’on connait depuis toujours. Mais la naturopathie se base sur des données plus précises notamment avec des supports médicaux comme un bilan sanguin ou lymphatique.

Avec le covid, la naturopathie a-t-elle eu un attrait plus particulier ?
Le Covid a clairement mis en lumière la naturopathie. On traitait déjà beaucoup l’immunité à l’aide de la vitamine D ou du Zinc dont on a énormément entendu parler pendant cette période mais qui pour nous est un classique de la naturopathie. On travaille l’immunité depuis très longtemps, notamment pour combattre la grippe ou la gastro-entérite. Et ça fonctionne très bien. C’est même indispensable d’avoir ce type d’éléments, l’oligo-éléments ou de vitamines dans son corps. Les gens sont carencés et ne le savent pas.
Moi je travaille sur le bilan neuropathique, sur l’enveloppe énergétique par le Reiki et l’aspect mental et psychologique parce que l’on sait que tout est lié. Les émotions et les maladies sont liées. On sait qu’un état psychologique de détresse va amener à somatiser et à déclencher par exemple des palpitations, de l’insomnie, un mal-être physique, des problèmes digestifs. Tout cela va ensemble et l’idéal est de travailler sur cette globalité.

Après les fêtes, quels pourraient être vos conseils en termes de détox ?
Il faut savoir qu’entamer une période de détox fatigue le corps. D’un point de vue neuropathique, ce n’est pas la bonne période. Le corps a plutôt besoin d’être reminéralisé. On va lever le pied sur le sucre et les graisses en les diminuant progressivement de son alimentation. On peut apporter des compléments comme du magnésium, idéal pour le moral et pour lutter contre le stress, de la vitamine C, et évidemment de la vitamine D, essentielle pour l’immunité. Pour la détox, il vaut mieux attendre les mois de mars ou avril. En attendant, reprenez le sport, levez le pied sur les mauvaises habitudes alimentaires, reposez-vous, prenez-soin de vous, sans culpabilité.

Une trilogie de romans inspirée par l’histoire de Saint-Martin

Cela fait maintenant 30 ans que Leonardo Incardona, né à Grenoble de parents immigrés siciliens, réside à Saint-Martin. Pas étonnant que l’île soit rapidement devenue sa principale source d’inspiration pour écrire ses romans. Après un premier roman sorti à la fin des années 1990 avant d’arriver à Saint-Martin, l’auteur s’est...

Lire la suite
Entretien avec le sénateur Guillaume Arnell

Depuis son élection le 28 septembre 2014, le Sénateur de Saint-Martin Guillaume Arnell s’est fait pour mission de porter la voix de Saint-Martin au Sénat. Alors, celui qui jadis exerçait la fonction de vice-président du Conseil territorial de Saint-Martin observe aujourd’hui avec attention la situation à Saint-Martin. En préambule à...

Lire la suite
Sea Shepherd SXM, des bénévoles au service de l océan

Ils s’appellent Mya, Guillaume, Florian ou encore Fritz. Ils sont au nombre de sept et depuis septembre dernier ils sont devenus les membres et les coordonnateurs de l’antenne locale de l’organisation non gouvernementale Sea Shepherd. Un groupe de bénévoles voué à la protection des écosystèmes marins et de la biodiversité. Se jouant...

Lire la suite

Êtes-vous prêt à vous faire vacciner contre la covid-19 ?

mercredi 20 janvier 2021

TÉLÉCHARGER >
Assurances Tackling
1€= $   1$= €
Cotation Euro / Dollar le 20/01/2021 à 00:33

pharmacie de garde

Nous rappelons que la garde commence le samedi à 20h (sauf Samedis fériés) et se termine le Samedi suivant à 08h.


médecin de garde

dernières vidéos

Ouverture de la frontière

Caraïbes - Plongée confidentielle dans les eaux de l'île de Saint-Martin

    bateaux de croisière

    Aucun bateau aujourd'hui